Chers lecteurs, c’est de nos jours commun que des histoires abominables et complètement irréelles fassent le buzz ; tout comme, par exemple, le viol d’une jeune femme en plein tournage d’une série de télé-réalité !

Les expectatives des spectateurs étant de plus en plus élevées, et il faut le dire de plus en plus troubles et perverses, les chaînes télé recourent quelques fois, encore heureux que ce soit rare, à l’inexplicable pour gagner en audience !

C’est dans un contexte pareil que la vie de la jeune Carlota Prado a soudainement basculé !

Ainsi, et les faits ne font malheureusement « le buzz » que maintenant, Carlota Prado participe en 2017 à l’émission de télé-réalité Gran Hermano ; une émission Espagnole équivalente au « Loft » ou encore à l’émission « Big Brother ».

Un soir, elle se fait violemment abuser par l’un des candidats alors que les caméras tournent et que les réalisateurs filment ; puis, le comble, elle se voit convoquée dans le « confessionnal » dans lequel on l’oblige à regarder, en entier, la vidéo de sa propre agression !

Le site El Confidencial a diffusé les images relatant l’expérience de Carlota dans le Confessionnal ! On y voit la jeune femme en pleurs, suppliant de sortir de la pièce !

Suite à ce grand traumatisme, Carlota a été transferée à un hôtel de Madrid, et a, par la suite, eu recours à un psychologue.

Récemment, l’émission Touche pas à mon Poste a parlé de cette tragédie et de l’abjecte attitude des responsables de l’émission. Dans ce sens, et d’après une publication de RTL Info, Valérie Benaim a déclaré : « C’est abject, la télé-réalité ne permet pas de faire tout pour faire de l’audience. C’est odieux, on voit bien que cette jeune femme est dans une détresse absolue. Et à quoi ils pensent ? A faire une séquence de télévision, c’est dégueulasse ».

 

Lien Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=p2kjAwkDz5c&t=66s