Un jeune Marocain de 34 ans a été arrêté en flagrant délit de viol sur une plage du Marina Centro par des carabiniers alertés par le compagnon de la femme.

Ayant des antécédents judiciaires en matière de patrimoine, le Marocain, sous l’effet de l’alcool, aurait subtilisé le téléphone de la quadragénaire et l’aurait forcé à le suivre sur la plage à 5h du matin afin qu’elle puisse récupérer son téléphone.

Une fois sur la plage, le jeune homme l’aurait forcé à avoir des relations sexuelles ; ne sachant pas que le compagnon de la femme était en train d’alerter les carabiniers en leur communiquant la position exacte. Ces derniers, arrivés sur les lieux, ont surpris l’homme nu occupé à violer la femme.

D’après les propos d’Il Giornale, rapportés par le magazine F de Souche, « Il y a six jours à peine, un paquet de quatre hommes Nord-Africains ont violé une jeune Polonaise à Rimini, après avoir battu et battu son mari. Même sous le choc, la capitale de la vie nocturne de l’Adriatique est confrontée à un autre épisode dramatique de violence ». Deux des quatre hommes Nord-Africains seraient des Marocains, d’après les dernières informations partagées par Il Giornale.