Dmitry Bakshaev, 35 ans et sa femme Natalia ont été arrêtés à Krasnodar en Russie pour cannibalisme après que leur téléphone, contenant des selfies montrant des restes humains, ait été retrouvé. L’homme, qui travaille supposément dans une académie militaire, aurait avoué aux investigateurs avoir tué et mangé au moins 30 personnes depuis 1999, date à laquelle le cannibalisme du couple aurait débuté ; d’après le Mash news outlet.

La police russe a ainsi trouvé des restes de corps humains conservés dans la cave du couple, ainsi que 7 packs de restes humains conservés dans le frigo, quelques morceaux de viande humaine dans des pots et de la peau humaine.

Dmitry et sa femme auraient drogué leurs victimes en usant d’une drogue russe nommée Corvalol et pris des selfies avec les restes des corps, dont une photo d’un homme avec une main dans la bouche et une autre contenant un plateau avec une tête humaine entourée d’oranges ; d’après le Dailymail Anglais.

De plus, la femme cannibale aurait été soumise à des tests psychiatriques après sa détention et il aurait été confirmé qu’elle est, en fait, en très bonne santé mentale et qu’elle est absolument consciente de ses actes.

Sources : Mash news outlet, Dailymail UK et Vkontakte