Un casque de réalité virtuelle : une percée technologique que nos ancêtres ne pouvaient même pas imaginer ; cependant, nous voilà, avec un casque sur nos yeux, observant et profitant d’une réalité qui n’a rien de vraiment réel mais qui rassasie tout de même, une réalité virtuelle qui nous donne le pouvoir d’un libre arbitre dont nous doutons dans notre réalité actuelle.

Il est encore assez cher et requiert l’utilisation d’un smartphone adapté – encore plus cher à lui seul, mais comme toute chose, il n’a pas que des désavantages ; même si les siens ne peuvent en aucun cas être négligeables. Le casque de réalité virtuelle peut ainsi être considéré comme une aubaine pour les joueurs virtuels – ou gamers – ainsi que pour les férus de technologie car il permet un monde certes abstrait et quelque peu brouillé mais toutefois phénoménal et attrayant ; un monde de jeux, de découvertes, d’expériences insolites, de liberté et de voyage dans le temps.

Cependant, il est aussi considéré comme étant très nocif pour les yeux du fait que plusieurs utilisateurs, et vous-même pouvez l’essayer comme votre présent rédacteur l’a fait aussi, affirment avoir mal aux yeux au bout de 5 minutes – et au-delà – de l’utilisation du casque ; comment donc sommes-nous sensés regarder des films qui durent deux ou trois heures ? Certes, la notice qui va avec mentionne cela mais elle ne prohibe l’utilisation que pour les myopes, alors que tous ceux qui témoignent avoir mal aux yeux ne le sont aucunement.

Un autre inconvénient souligne le fait que, pour l’instant, le casque ne fonctionne qu’avec sa propre application, une qui est certes gratuite mais dont, presque, tous les composants ne le sont pas ; car la plupart des activités, des films et des jeux virtuels proposés – et il faut dire qu’il n’y en a pas beaucoup, à ce jour – sont payants et ceux qui ne le sont pas ne compensent aucunement le fait que sans les yeux, plus aucun casque n’importe.