Vers la fin de cette année 2018 est apparu le mouvement des « Gilets Jaunes » ; un mouvement apolitique, c’est-à-dire n’étant relié à aucun parti politique et n’ayant aucun support politique, et totalement soudain et spontané, sans aucune structure ni réelle organisation.

Les gilets jaunes sont portés par les manifestants afin de jouer sur la visibilité, comme lors de la toute première manifestation qui s’est déroulée le 17 Novembre dernier (avec environ 300 000 manifestants) et qui a fait deux morts, des centaines de blessés, plusieurs arrestations et de sérieux dommages matériels. Les protestations se sont prolongées dans plusieurs parties du pays à travers des blocages de dépôts pétroliers, entre autres actions.

En clair, le mouvement des Gilets Jaunes est un mouvement créé par les citoyens eux-mêmes à travers des appels à manifester postés sur les réseaux sociaux ; l’ampleur qu’a pris ce mouvement image ainsi le réel besoin et la réelle détresse des Français et de la France.

Ce mouvement de protestation, présent dans presque tous les départements, dénonce avant tout la hausse des prix du carburant, les taxes, mais aussi le pouvoir d’achat des classes populaires et moyennes ou encore le départ de Macron.

Pouvoir aux citoyens !