Chers lecteurs, que vous soyez encore quelque peu confinés chez vous, ou plutôt complètement déconfinés et ainsi profitant d’une liberté pareille à celle d’avant la pandémie ; il est certain que vous avez toujours un moment, que ce soit la journée ou le soir, de détente et de vide.

Faites donc passer ce moment en regardant un film ; de ceux qui ne nécessitent pas vraiment une intense concentration et qui s’avèrent par cela être des moments de pur plaisir et de pure détente spirituelle et corporelle.

Comme Movie Time, nous vous proposons cette semaine un blockbuster 2020 : Invisible Man. Basé sur le livre du même titre de l’auteur H.G Wells, le film a été écrit et dirigé par Leigh Whannell et met en scène des acteurs comme : Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen, Harriet Dyer… entre autres.

Synopsis : Cecilia Kass vît sous le joug du comportement violent et de la pression psychologique de son compagnon ; pourtant connu comme étant un riche scientifique réputé.

Ne pouvant ainsi plus supporter le mauvais traitement de son compagnon, Cecilia s’en va se réfugier chez sa sœur. Cependant, tout bascule quand elle apprend que son compagnon s’est suicidé et lui a légué par cela une bonne part de sa fortune.

Cecilia se noie vite dans le doute, car elle ne peut croire que l’homme qu’elle a quitté est vraiment mort. Des mystères, des énigmes et des coïncidences s’en suivent ainsi ; mettant tant en danger la vie de Cecilia que celle de ses proches. Cecilia se sent traquée par un homme que rien ni personne ne peut voir, mais elle ne peut le prouver ! Elle se sent ainsi de plus en plus perdue, sombrant presque dans la déraison.

… Un avis parmi tant d’autres, ou l’avis de quelqu’un qui a bien regardé le film : « Par rapport à beaucoup d’autres films de suspense et d’horreur, celui-ci tient pas mal la route ; surtout si regardé le soir… Les effets spéciaux sont plutôt réussis ; et même si ce n’est un secret pour personne que « behind the scenes » l’hommes invisible est tout simplement un figurant vêtu d’une combinaison verte de la tête aux pieds, ce qui permet en 1 clic de le faire disparaître au montage, le film fait tout de même froid dans le dos !