Le grand génie de Stephen King bouillonne dans ce long-métrage adapté pour les amoureux d’horreur et de peur, et disponible actuellement dans nos salles de cinéma. Ce premier film n’est que le premier volet d’une série de deux bouquins ; ainsi le second volet qui sortira en 2019 aux Etats-Unis se déroulera 27 ans après les faits du premier volet.

Thriller fantastique mais terrifiant, le film « Ça » raconte les aventures d’un groupe d’enfants dans une petite ville du Maine en 1989 ; une ville dans laquelle, chaque 27 ans, une vague de disparitions d’enfants survient. Le groupe d’amis qu’ils choisissent de nommer « Club des Ratés » se compose de garçons en majorité et d’une fille ; tous ayant déjà vécu des situations bizarres et effrayantes.

C’est ainsi que le club des ratés décide de mener l’enquête afin de retrouver la trace d’un enfant disparu et de résoudre le mystère des 27 ans ; ce qui mène ces enfants qui perdent peu à peu leur innocence à s’embourber dans la poursuite d’un angoissant clown, à la grimace horrifiante, appelé Grippe-Sou qui vît dans les égouts et se nourrit d’enfants.

Sur internet, les commentaires restent positifs pour la majorité ; mettant en avant le jeu des acteurs, l’adaptation des scènes et de la terreur imaginative de King, le suspens, l’épouvante et les scènes comiques du film ainsi que la réalité des sujets relatifs à l’enfant. D’autres spectateurs dénoncent la propagande des films d’horreur Américains qui ne sont soutenus que par des publicités ultra-vendeuses, tout ça et je cite : « pour un clown limite ridicule qui ne casse pas deux pattes à un canard !! ».