Grâce aux nouvelles technologies en matière de fer à lisser, plus besoin d’aller constamment chez le coiffeur pour un lissage ou un bouclage instantané, rapide, durable et naturel ; car les nouveaux fers à lisser s’occupent de tout : lisser, brosser, sécher, boucler (avec des plaques incurvées), lisser à vapeur etc.

Les capacités chauffantes des fers à lisser sont certes connues pour abîmer les cheveux, souvent de manière irréversible, mais ces désavantages sont de plus en plus contrecarrés par de nouveaux procédés en la matière. Nonobstant, voici quelques conseils qui vous aideront à utiliser vos fers à lisser de manière efficiente mais saine.

Conseils :

  • Choisir, de préférence, un fer à lisser dont la température est adaptable afin que vous puissiez commencer avec une basse température que vous augmenterez graduellement. De plus, vous pouvez adapter la température à votre nature de cheveux (cheveux abîmés et fins : basse température (max 100°), cheveux frisés et épais (autour de 170°) et entre les deux pour des cheveux souples à normaux
  • Bien sécher les cheveux avant de commencer
  • Utiliser un démêlant et une huile protectrice/lissante avant d’entamer le lissage
  • Bien brosser (brosse en bois de préférence) avant de commencer
  • Choisir un fer à lisser adapté à la longueur de la chevelure : des plaques larges pour des cheveux longs et vice versa (pour pas qu’il y ait des cheveux qui débordent et pour ainsi gagner du temps)
  • Bien diviser les mèches car plus elles sont fines et pas touffues, plus le résultat est naturel et soyeux
  • Lisser toujours en partant des mèches au niveau de la nuque et en remontant vers le visage
  • Ne jamais dépasser deux ou trois passages sur chaque mèche
  • Ne jamais forcer sur les pointes
  • Choisir un fer à lisser disposant d’un cordon assez long qui puisse suivre vos mouvements sans faire de nœuds et entraver votre travail

 

Finalement, il existe aussi des lisseurs avec des peignes intégrés (chauffants ou normaux) afin d’éviter de tenir et le lisseur et la brosse à la fois, et de donner, de plus, un résultat plus naturel et plus doux ; et, à présent, il est aussi possible de trouver des lisseurs pour cheveux mouillés qu’on appelle « Wet and Dry », des lisseurs qui font gagner du temps, qui auto-adaptent leur température mais dont on ne connaît pas encore les réels inconvénients.