Nous pensons rarement à l’huile d’ail ou l’huile à l’extrait d’ail car cela nous fait souvent penser à l’ail et à sa forte et tenace odeur ; une odeur que nous ne voulons surtout pas retrouver sur nous. Pourtant, l’huile d’ail est un remède miracle pour plein de maux et diverses contraintes.

Ainsi, l’huile d’ail prévient et traite, par exemple : les risques de cancer, les infections virales et intestinales, les verrues et les parasites cutanés, entre autres. De plus, c’est une réelle aubaine quand il s’agit de traiter une infection respiratoire, et cela grâce à sa « mauvaise » odeur qui agit en profondeur sur le système et les voies respiratoires. Ainsi, pour traiter une infection respiratoire, il suffit de diluer quelques gouttes d’huile d’ail dans de l’eau qui commence à peine à bouillir (et qu’on retire du feu) et de se pencher (après avoir retiré lunettes ou lentilles), avec une serviette sur la tête, au-dessus du mélange pendant quelques minutes seulement ; le but est de bien respirer la vapeur.

Dans un autre contexte, l’huile d’ail est une solution miracle pour les cheveux car elle aide à prévenir la chute des cheveux et stimule leur repousse ; une repousse de cheveux épais, nourris et en bonne santé. De plus, elle combat les pellicules ! Le seul inconvénient est bien évidemment la forte odeur de l’ail qui persiste quelque peu sur les cheveux même après les avoir lavés !